Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 12:57

 J’ai lu d’une traite Je crois au matin et cette lecture m’a bouleversé… Votre témoignage est vibrant, simple et époustouflant, c’est-à-dire extraordinaire et stupéfiant…Le style est vif, les phrases courtes et le ton juste… Le film à travers toutes les vicissitudes et les grandeurs du siècle précédent est un livre ouvert et frémissant. Puisse ce haut et grand témoignage être largement lu et relu…

 

M. José THORAVAL

président de la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme  (2002 à 2008)

 

****

 

J’ai lu nombre de récits de vie. Peu - peut-être aucun - ont un ton aussi simple et direct. On sent - et je le connais bien - le charmeur, le beau et bon parleur, ce qui lui a valu, avec la netteté de sa ligne de vie, de conduite de vie, d’être reconnu meneur, responsable de groupes plus ou moins importants… C’est un exposé presque dépersonnalisé que l’on lit, que l’on entend, témoignage personnel, précis, détaillé mais porté sur un plan commun…

Donc mes vives félicitations pour avoir eu le courage de porter à bien ces confidences…

 

Mme Denise VERNAY

Secrétaire de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation 

****

 

J’ai lu (ton) livre avec empressement, j’en ai été récompensé. J’ai retrouvé l’homme que je connais, sa clairvoyance, son engagement, sa personnalité à côté du monde, pour moi inconnu, de Belleville. Bien des jeunes devraient déceler dans sa lecture à la fois un modèle et bien des sujets de réflexion qui incitent à « croire au matin »…

 

M. Raphaël ESRAÏL

président de l’Union des Déportés d’Auschwitz

 

****

 

J’ai d’un trait avec émotion les plus de quatre cents pages de ton livre. Ta plume n’a rien à envier à ton verbe ! C’est tendre, c’est bouleversant, c’est le même plaisir que je ressens lorsque je t’écoute parler…

 

Maître Pierre MAIRAT

ancien président du MRAP

 

****

 

Un grand merci, cher Charles, pour votre beau livre. Il m’aura fallu l’espace d’une nuit pour le dévorer. Je n’ai pu quitter vos mots, attaché à cette belle langue et à l’émotion suscitée par ce témoignage. Passionné d’histoire, fortement intéressé par le drame de la Shoah, j’ai couru dans vos phrases, bouleversé par la véracité du récit. Encore bravo et merci pour cette nouvelle et belle pierre apportée à une mémoire si vitale.

 

Michel ETIEVENT

Écrivain

****

 

…Le livre de Charles Palant ne se lit pas comme beaucoup d’autres déjà publiés sur le même sujet. D’abord, il commence comme une description de la vie des Parisiens des années qui ont précédé la guerre…

…La guerre arrive et commence la chasse impitoyable…à la « race » juive. Charles Palant, avec sa patience, sa générosité, sa franchise décrit le régime nazi dans toute son horreur. …Derrière celui qui écrit avec lucidité ces tortures, on sent un homme martyrisé, humilié mais jamais vaincu...

…La lecture de ce récit est attachante car Charles Palant nous emmène avec lui  sur son parcours. On ne s’apitoie pas. On est avec lui.

 

Mme SYLVIE

La Voix de la Résistance, journal du C.A.R.

 

****

 

Il y a beaucoup de chaleur humaine dans le livre de Charles Palant et des formules par dizaines qui touchent juste et fort…

Par petites touches sensibles, nous faisons        connaissance avec la famille, ce père si tôt disparu, cette mère qui ne peut plus subvenir aux besoins de tous, ce qui contraint le jeune Palant à quitter l’école…

 

L’université de Charles Palant, ce sera donc l’action syndicale et politique comme bien d’autres en ces années-là. Et puis, la guerre venue, ce sera aussi le combat pour sauver des femmes, des hommes, des familles entières…

Le 17 août 1943, Charles Palant est arrêté à Lyon avec sa mère et sa sœur. Les deux femmes sont exterminées dés leur arrivée à Auschwitz – Birkenau. Lui est affecté à Buna – Monowitz et bien plus tard à Buchenwald…

 

Et puis ce sera le retour, difficile comme pour tous les déportés, les engagements multiples particulièrement au sein du MRAP dont il sera une figure éminente (secrétaire général, vice- président) et un semeur d’idées infatigable en même temps qu’un orateur constamment soucieux de pédagogie…

 

M. Jean-Pierre VITTORI

 

Le Patriote- Résistant

Journal de la Fédération nationale des déportés, internés, résistants et patriotes (FNDIRP)

Partager cet article

Repost 0
Published by Charles Palant - dans Textes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Charles Palant
  • : Articles de presse, livres, interviews radio et télévision, parcours militant, déporté-résistant à Auschwitz et Buchenwald, fondateur du MRAP, membre de la Commission Nationale Consultative des droits de l'Homme (CNCDH)
  • Contact

Recherche

Liens